petitbout


Consulter Le blog PetitBou(t)ParPetitBou(t)

Le blog petit bout par petit bout nous a dédié un article entier sur comment elle faisait le ménage avant et après JEMAKO : « Matos ménage pour phobiques du nettoyage - ZE billet! »

A titre personnel, avant ma rencontre avec JEMAKO, j’en étais encore avec le balai brosse et la serpillère. Alors, le système du balai plat avec ses microfibres dédiées pour chaque sol, fût une révolution pour moi.Un peu, je dirai même, beaucoup, comme l’auteure du blog en laquelle je me suis retrouvée.

 

Faire le ménage avant JEMAKO


Prenons l’exemple du nettoyage du sol. Pour ce faire, il faut sans conteste passer par plusieurs étapes pour y parvenir efficacement.

Il faut d’abord ranger un minimum la pièce que l’on souhaite nettoyer. Puis sortir l’aspirateur; opération périlleuse car bien souvent on se le prend sur la tête en ouvrant le placard ! Pour nettoyer le sol, il convient également, dans les pièces où cela est nécessaire, de lever les chaises et de les retourner sur la table. A ce moment là, vous êtes prêt pour passer l’aspirateur. Mais la tâche ne se termine pas là et c’est bien cela qui est décourageant ! 

Il vous reste maintenant à passer la serpillère. Pour cela mettez du produit pour le sol dans un seau et le remplir d’eau. Et c’est là que cela se complique, bien souvent nous mettons trop d’eau et le seau est lourd à soulever, ce qui implique d’arriver à extraire le seau de l’évier sans renverser de l’eau et au mieux sans s’éclabousser !

Essorer la serpillère et passer sur le sol, la rincer dans l’eau du seau et là je vois vous mine dégoûtée et oui l’eau se sali rapidement et cela devient vite peu ragoutant; alors n’oublier pas de changer l’eau souvent, ce qui impliquera de s’appliquer, à nouveau, pour sortir le seau de l’évier.

Enfin, le sol doit sécher rapidement je vous expliquerai pourquoi après… donc nous disions il doit sécher rapidement, pour cela ouvrez les fenêtres en grand et selon la saison cela devient vite glaçant ! J’arrive, j’arrive vous aimeriez bien savoir pourquoi c’est mieux quand le sol sèche rapidement ? Et bien, pour éviter les traces quand les enfants ou les animaux passent sur le sol mouillé. Vous voyez la scène ? Je suis sûre que cela vous ai déjà arrivé…

Et le pire lors du nettoyage du sol c’est quand on pense avoir fini, qu’on se retourne et regarde le sol et qu’on se dise :

« Mince, il reste une tache, là sous la table »,

«Purée encore une trace de séchage, j’en ai marre de ce carrelage qui laisse des traces ! »

Autant vous dire qu’il faut une bonne dose de courage pour faire le ménage, car rien ne reste propre bien longtemps.

G, l’auteure du Blog, cherchait du matériel adéquat pour correspondre à l’idée dont elle se faisait du ménage et lui rendre la vie plus facile :

  • pouvoir nettoyer de temps en temps 5 mn par-ci par-là, avec un résultat visible
  • du matériel facile a utiliser et facile « à dégainer » quand le besoin et la nécessité de nettoyer se fait sentir
  • du matériel qui n’est pas rebutant à la longue et qui peut se nettoyer en machine

En bref G se demandait :

Comment faire son ménage vite et bien ? Faire le ménage avec JEMAKO


Aujourd’hui grâce à la découverte de la marque JEMAKO et en particulier de son balai et des microfibres pour le sol, G procède ainsi et finalement je me dis pourquoi pas…quoique parfois je ne puisse pas sauter l’étape de l’aspirateur.  G pousse simplement les objets qui l’a dérange  et met juste 2-3 choses en hauteur, alors qu’avant tout y passait. 

Elle prend une fibre verte courte; cette fibre est normalement pour le carrelage, elle l’utilise ici sur du parquet ce qui est possible, vous verrez pourquoi ensuite. Elle utilise donc une première microfibre pour enlever les miettes et la poussière. Zappée l’opération périlleuse d’ouverture du placard et c’est déjà un bon point ! Zappée aussi le moment ou la serpillère s’échappe du balai brosse, je suis sûre que vous visualisez… et oui, avec le balai plat JEMAKO la fibre adhère au balai grâce à un système d’encoches. Zappé le moment où G doit extraire le seau de l’évier, puisque G rince simplement sa microfibre sous l’eau. Pas besoin de produit, ni de seau.

  • G remet la microfibre verte, rincée, sur son balai et nettoie son sol.
  • Elle sèche ensuite le sol avec une fibre blanche..
 

Et c’est là que vous avez ma réponse, ça n’est pas grave que G utilise une fibre pour le carrelage sur son sol en bois. En principe cela n’est pas conseillé, puisqu’il s’agit d’une microfibre qui humidifie pas mal le sol, mais G sèche son sol avec la fibre blanche. Elle profite ainsi du haut pouvoir nettoyant de la fibre verte et du grand pouvoir séchant de la fibre blanche. Grâce à la fibre blanche, exit le temps de séchage en mode congélateur et pas de trace de séchage !

Pour résumer : pas de produit, pas de seau, pas d'aspirateur, pas de temps de séchage !

G nous prouve ensuite l’efficacité de la fibre blanche pour les sols JEMAKO, en photo s’il vous plaît; et ce malgré le passage de sa femme de ménage le matin…

Fibre blanche pour les parquetsFibre blanche effet avant-après

                 AVANT                                                            APRES

C'est là que G réalise, notamment, qu'avec une serpillière classique on étale de l'eau qui se salit au contact de notre sol. Si bien qu'on laisse sécher... une eau sale.

Enfin, ce qu'il n'est plus possible d'ignorer  c’est que la fibre blanche qu'on passe après la verte est la plus sale des deux : ce qu'il y a dessus, c'est ce qui serait resté par terre.

G continue sur sa lancée…

Présentation de la marque et les produits coup de coeur de G chez JEMAKO


JEMAKO est une marque allemande de ménage qui fonctionne un peu comme tupperware : ça ne se trouve pas en magasins et pour s’en procurer il faut passer par un partenaire commercial. Celui-ci vient à votre domicile et présente les différentes micro fibres et produits d’entretien, mais aussi et surtout adapte sa présentation aux surfaces, salissures, sols qui sont chez vous. Vous pouvez inviter vos amies qui seront, elles aussi, bluffées par les effet avant-après. Il suffit ensuite de passer commande et le partenaire commercial vient vous livrer, en vous réexpliquant au besoin l’utilisation des produits commandés. 

Bonne nouvelle les produits JEMAKO sont également disponibles sur le site. Vous pouvez les commander à tout moment et vous faire livrer directement chez vous.

JEMAKO est spécialisé dans les produits en microfibre, avec trois sortes de fibres différentes selon les usages et les surfaces. 

les différentes microfibres jemako

  • la fibre bleue gratte
  • la fibre verte nettoie, 
  • la fibre jaune nettoie les surfaces délicates et dépoussière

 

Ces duopads sont devenus les idoles de G, elle en a maintenant plusieurs et ils ont remplacés les éponges et lavettes :

  • Elle en a toujours un vert qui va permettre de nettoyer la plaque, la chaise haute, l’évier. 
  • Petite note de l’auteure : « Le jour où j'ai réalisé qu'il n'écrasait pas la semoule sur le sol, mais la rassemblait et la ramassait, ma vie a changé ! »
  • Maintenant que G a la motivation pour faire 5mn de ménage par-ci par là et que son évier brille le soir, elle met son pad vert au lavage et sors un propre pour le jour suivant.

 

G a aussi testé les duopads jaunes :

  • très efficaces pour faire la poussière rapidement sans s'embêter

duopad jaune jemako

  • Et leur petite surface est parfaite pour donner un petit coup de propre au quotidien. G en possède 2 pour ne pas être freinée dans ses élans de ménage ! 
  • Petit bonus : ces duopads sont adaptés aux petites mains des enfants. Ils peuvent aider et cela devient même un jeu.

 

G nous parle du duopad bleu, 

  • Et nous prévient  qu’il gratte moins efficacement qu’une paille de fer. 
  • En revanche il permet de récurer des surfaces interdites à la paille de fer... G a par exemple nettoyé son bac de douche avec son duopad bleu
 

G est donc séduite car les microfibres JEMAKO qui permettent :

  • Un ménage sans produit, la qualité des microfibres JEMAKO assurent un nettoyage en profondeur. 
  • Un nettoyage sans lingettes jetables. Un cercle vertueux se met en place, nettoyage des surfaces, lavage à 60°C et réutilisation des microfibres. Plus besoin d’acheter régulièrement des éponges, serpillière, chiffons… 
  • Un achat durable en terme d’écologie. Même les lavages fréquents ne déforment pas ces microfibres.  Leur qualité est telle, que leur durée de vie est longue. G possède des micro fibres qui ont 20 mois, au moment où elle écrit son article. De mon côté les miennes ont plus de 10 ans; il est vrai qu’il faut quand même en prendre soin. Je met mes chiffons à sécher en microfibre dans un sac à linge, pour garantir leur longévité et éviter que des peluches d’autres textiles n’adhèrent.

 

Pour en savoir plus je vous conseille d’aller voir l’article Comment différencier les fibres JEMAKO ?

La marque propose tout de même des produits que G n’a pas vraiment testé. De mon côté il va de soi que j’y adhère totalement. Il faut en utiliser peu pour une efficacité visible. Grâce aux produits d’entretien JEMAKO, vous aurez moins besoin de frotter, ce qui va laisser place à un gain de temps non négligeable. A savoir également, les ingrédients contenus dans nos produits n’abîment pas les microfibres.

Dans la suite de son article l’auteure du blog souligne que ces produits ont un prix et que c’est investissement de départ. Mais elle se rend tout de même rapidement compte, que sur le long terme elle est gagnante. Ayant été un jour moi-même été cliente, je vous avoue que je me suis équipé peu à peu et que comme G mon premier achat fût le balai plat.  J’aiété bluffé par la facilité avec laquelle mes surfaces étaient propres. Faire le ménage avec du matériel inadapté n’est plus qu’un lointain souvenir ! 

G nous confie qu’avant JEMAKO c’était sa femme de ménage qui entretenait sa maison. Mais que depuis c’est tellement facile qu’elle le fait elle-même et contamine son entourage, même sa femme de ménage; c’est un comble !

Pour aider et pourquoi pas inspirer ses lecteurs, G vante les mérites de nos autres incontournables. 

  • Le set pour les vitres est, je cite, « une pure merveille »
set pour les vitres jemako
  • Il suffit de passer le gant en microfibre et d’essuyer avec le chiffon à sécher en nid d’abeilles. Pour qu’il ne soit pas mouillé trop vite, je vous conseille de passer le chiffon pro avant et d’utiliser le chiffon à sécher, en finition. Pas besoin de produits et finis les démarcation, car le gant permet de nettoyer les vitres par petits bouts. 
  • A noter, la maniabilité du gant vert se prête aussi très bien au nettoyage rapide d'une baignoire ou d'un pare-douche....
 
  • Les chiffons multi-usages : G en a un lot de 3, pour la salle de bains et les utilisent pour rapidement donner un petit coup de nettoyage. Maintenant G n’attend plus que ça soit trop sale, elle entretient ses surfaces et quel gain de temps !

 

  • Les butlers JEMAKO pour faire la vaisselle, en version qui grattent et qui grattent pas, elle adhère ! Le must c’est sa tête qui se déclipse et  passe en machine, quel plaisir d’avoir toujours du matériel propre à disposition !

 butler pour faire la vaisselle

L’auteure du blog termine son article en disant son étonnement de réussir à faire son ménage elle-même alors quel détestait ça avant !

Comme quoi avec JEMAKO tout est possible !

 




 
Remonter